Le marché de l’automobile connait une période de confusion

L’offre et la demande d’automobile sur le plan mondial déterminent le marché de l’automobile.  Le marché n’a jamais cessé de croire mais à une vitesse ralentie depuis la fin des années quatre-vingt-dix.

marche-automobile.jpg

Exceptionnellement, à cause de la crise financière mondiale en 2007-2008,  le marché de l’automobile mondial a enregistré une baisse d’environ 4%.

Le marché de l’automobile : La perte de confiance des consommateurs (exemple Wolkswagen )

Au niveau des consommateurs,  le marché de l’automobile est influencé  par les facteurs économiques et sociaux étant donné que le secteur automobile est un secteur vigoureusement concurrentiel et capitalistique, sinon très concentré.  Les consommateurs sont dorénavant attirés par la forme des carrosseries qui se diversifient du jour au lendemain, alors qu’auparavant le marché de l’automobile est segmenté par la taille. Les consommateurs se fient également aux garanties offertes par les constructeurs. 

volswagen.jpg

Les marques Volkswagen ont toujours été au premier rang, renforcé par Audi, Seat et Skoda. Mais à la suite de la dernière crise financière en 2008,  ce fameux constructeur a truqué les moteurs des voitures neuves. Cette astuce a été utilisée pour camoufler avec les contrôles anti-pollution. Nous ignorons les vraies raisons du truquage.

Quelles sont les solutions en 2016 pour se démarquer de la concurrence ? Quelle promesse faire aux clients ?

En 2015,  le truquage a été prouvé et les consommateurs ne restaient pas sans rien faire. Une plainte a été déposée  à l’intention du  Tribunal de grande instance de Paris dont le chef d’inculpation était la tromperie aggravée puis la mise en danger de la vie d’autrui.   Tel agissement fait perdre la confiance des consommateurs. Volkswagen est actuellement dans l’impasse et subit les conséquences commerciales dues aux moteurs truqués depuis plus de 7 ans.
Pour redresser  les conséquences commerciales et revenir sur le marché de l’automobile et retrouver la confiance des consommateurs, le groupe Volkswagen se propose de rappeler les véhicules ayant été « truqués ». Les opérations de redressement vont s’étaler jusqu’à la fin de l’année 2016.  Peut-être, certains véhicules ne subiront que la modification du logiciel moteur, mais d’autres nécessiteront des interventions plus sophistiquées, sans que les clients  paient des frais supplémentaires.

Author: Lisa

Share This Post On