La gestion de la trésorerie au sein des TPE

Les TPE sont des entreprises dont l’effectif ne dépasse pas 10 salariés et dont le chiffre d’affaire ne dépasse pas deux millions d’euros. 

la-gestion.jpg

Récemment,  une autre appellation  est utilisée pour désigner les TPE. En effet, au lieu de parler très petites entreprises, il s’agit de les appeler micro entreprises.  Selon les statistiques en 2010,  plus de 3 millions de TPE ont été recensées, représentant 95% des entreprises françaises et 20% des emplois salariés.

Comment bien gérer sa trésorerie ?

D’abord, le chef d’une TPE ne doit en aucun cas confondre ses apports personnels en tant que chef d’entreprise et ses biens personnels. A noter que la trésorerie est un domaine sensible dont la TPE a intérêt à suivre de prêt régulièrement. Pour ce faire, il s’agit de bien planifier les achats des marchandises et des matériaux, de bien mener les opérations de marketing et de bien calculer les périodes d’encaissement des créances. Il s’agit de maîtriser le climat de confiance avec la banque  et de bien programmer le paiement des fournisseurs en cohérence avec le recouvrement des créances clients. Bien gérer la trésorerie implique  la maîtrise des flux entrants et sortants et de toujours garder une équilibre. Les écoles de commerce comme l’isee par exemple, fournissent des bases à leurs étudiants en terme de gestion de trésorerie par l’intermédiaire de cours de comptabilité tout au long du cursus scolaire.

Pourquoi les TPE sont-ils victime de difficultés de trésorerie ?

A noter que les TPE  sont surtout présents dans les secteurs plus ou moins en difficulté en France, tels que les cafés-restaurants, les détaillants, l’hôtellerie ou le BTP.

tpe.jpg

Certaines TPE  se manifestent en demandant un crédit de trésorerie, mais plusieurs n’ont pas l’intention de s’engager dans un crédit d’investissement. Il est constaté que les TPE  présentent  parfois  des bilans plus fragiles, comparés  aux PME, sachant que les dirigeants ne maîtrisent pas la planification budgétaire et les besoins en trésorerie.  Le non maîtrise est dû au manque de temps et/ou à l’inaptitude  d’anticiper. En outre, les banques demandent de plus en plus de garanties de la part des TPE  qui font de la demande de crédit de trésorerie, sous l’ardeur des nouvelles règles prudentielles.

Author: Lisa

Share This Post On